FO ESR est présent dans les Universités, les IUT, les INSPÉ, les Ecoles d'Ingénieurs, les Grands Établissements, au CNRS, à l'INRAE, à l'IRD, à l'INSERM, dans les CROUS etc...
Il a vocation à syndiquer tous les personnels de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche quels que soient leurs statuts et leurs catégories.
Actualité

Attaque gouvernementale en Conseil d’État contre les statuts des personnels !

Le CNESER disciplinaire est une formation spécialisée composée de pairs, seule habilitée à se prononcer en appel en matière de sanctions disciplinaires contre les universitaires. Cette compétence exclusive est l’expression même du principe d’indépendance des universitaires, c’est-à-dire des enseignants-chercheurs comme des enseignants (art. L 952-2 du Code l’Éducation1). Seul le Conseil d’État peut donc éventuellement casser une décision rendue par le CNESER disciplinaire.

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Sylvie Retailleau, vient de se pourvoir en cassation auprès du Conseil d’État pour qu’il annule une décision du CNESER disciplinaire.


CNESER du 15 novembre 2022

Lors de cette séance du CNESER étaient examinés le projet de décret relatif à la procédure dématérialisée de recrutement en première année des formations conduisant au diplôme national de master et le projet d’arrêté relatif aux modalités d’application de la procédure dématérialisée de recrutement en première année des formations conduisant au diplôme national de master, c’est-à-dire la plate-forme « Trouver mon master ».

Au nom de la confédération FO et de FO ESR, la représentation FO a fait la déclaration qui suit.


CNESER du 15 novembre 2022

Déclaration FO sur le budget 2023

Comme les années précédentes, FO par ses votes s’exprime sur le budget 2023 dans son ensemble et non uniquement sur sa répartition.

Ce budget nous est présenté par le ministère comme un budget en augmentation, et ce serait bien sûr grâce à la LPR. Mais les chiffres sont têtus, globalement pour le MESR, une augmentation de 4,34 % du budget 2023 en euros courants alors que l’inflation 2022 est au minimum de 6,2 %, c’est une baisse de 1,78 % au minimum (soit une baisse d’à peu près 442 M€).